La communication, l’Homme et l’organisation

                 

                       (Extrait de « La communication managériale écrite », ouvrage               de Ouahabi Benramdane.)

L’organisation, comme l’Homme,  est  de nature sociale. Plus encore, c’est une personnalité ! Le management, discipline relativement nouvelle, se caractérise par sa ” sociabilité “, du moment qu’il convie, généreusement, une pléiade  de disciplines, sur une seule scène  homogène.

Cette sociabilité nous autorise à s’interroger sur le  lien entre management et rédaction. En d’autres termes, La rédaction,  est-elle la bienvenue chez l’organisation ?   

Pour répondre à cette interrogation, il va falloir que nous  positionnions la rédaction dans son contexte le plus naturel, celui  de la communication. La communication, en tant qu’activité vitale pour les êtres, non seulement humains, prend plusieurs formes d’expressions.

1. Quand le bébé communique!

Le bébé à la naissance crie dès qu’il est mis au monde, en guise de première communication verbale. Sa mère, les  sages-femmes, et les autres  personnes, qui l’entendent, comprennent le message du nouveau-né : Je suis né(e) vivant(e) ! Même les proches qui sont dans le couloir, en position d’attente, se décontractent, et les sourires se répandent sur les visages. Le message est bien reçu  par les récepteurs. Au fil des années, sa communication se développe davantage, et il s’exprime verbalement, aisément.

2. Le langage du corps

En plus de la parole, l’Homme s’exprime en utilisant  les  mains, les sourcils, les yeux, les lèvres, la tête… Il exprime l’accord, la négation, la gaieté,  la tristesse, l’abasourdissement, l’interrogation, l’indifférence…

C’est le langage du corps, sans voix, une  communication corporelle, non verbale. On constate même, aujourd’hui, que ce langage est tellement développé, au point qu’il  possède son propre vocabulaire, ses phrases, son style, exprimés corporellement.

D’ailleurs, nombreuses sont les chaines de télévision qui présentent les bulletins d’information corporelle aux sourds-muets.

3. La communication humaine multiforme

Le périple, de l’école à l’université, permet à l’être humain de s’exprimer par la communication écrite. Il formule alors ses idées par l’écriture au stylo, ou par saisie sur clavier. En plus, l’Homme, personne physique, communique aussi par la sculpture, le dessin…

En somme, la communication  peut avoir, à titre principal, la forme verbale, corporelle ou écrite. Telles sont les trois formes de la communication humaine, les plus utilisées.

4. La personne morale s’exprime!

Mais, en droit, la personne juridique est attribuée non seulement à la personne physique, qui est l’Homme, mais aussi à la personne morale, comme l’établissement public ou la société privée, juridiquement reconnus. L’établissement de santé de proximité de Remchi, La commune de Béchar, l’établissement public hospitalier de Hassi-messaoud, sont autant de personnes morales à écouter.

Les institutions et les administrations publiques agissent au sein de la société. Par conséquent, elles doivent communiquer,  entre elles et  avec les individus, de manière officielle. L’art de la rédaction administrative répond par excellence à cette incontournable mission communicationnelle. La rédaction administrative est un outil managérial indispensable. Elle est l’expression écrite de l’organisation.

En Algérie, « les personnes morales sont :

  • l’Etat, la wilaya, la commune,
  • les établissements publics à caractère administratif,
  • les sociétés civiles et commerciales,
  • les associations et fondations,
  • Wakf,
  • tout groupement de personnes ou de biens auquel la loi reconnait la personnalité juridique.» (art.49  du code civil algérien).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *